Les Îles de la Madeleine - Clin d'oeil gourmand


Janine Saine

19 décembre 2018


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Les Îles de la Madeleine - Clin d'oeil gourmand

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

1 - Îles de la Madeleine - Falaise
1 - Îles de la Madeleine - Falaise
  

Au cœur du golfe Saint-Laurent, se déploie l’archipel des Îles de la Madeleine, comptant une douzaine d’îles, dont six sont reliées sur une étendue de plus de 200 km2. Pendant la belle saison, ces îles balayées par les vents, d’une beauté sauvage inédite, invitent à des excusions inégalées : vélo, randonnées pédestres, baignade et sports nautiques sur des plages de sable blond, visites historiques, culturelles, artistiques et découvertes gastronomiques hors pair. Pendant l’hiver, sont offertes de multiples activités tant sportives que culturelles. Chaleureux, accueillants et doués de multiples accents, les Madelinots et Madeliniennes exhalent une grande générosité de cœur et d’esprit. Leurs origines historiques sont réparties selon diverses époques significatives au gré des passages des Amérindiens, des Européens, puis des Acadiens. Malgré leur isolement en pleine mer et leur adaptation à des conditions climatiques parfois difficiles, la fierté et le savoir-faire de ces insulaires ont su générer de remarquables et authentiques produits issus de leur territoire. Au cours d’un prochain voyage, voici quelques notes gourmandes à inscrire à votre agenda. 

Fromagerie du Pied-de-Vent

Il y a quelques décennies, jamais aurait-on cru que les passionnés de fromage allaient craquer pour le Pied-de-Vent (signifiant les percées de soleil à travers les nuages). Produit à partir du lait de la vache canadienne, considérée comme la plus ancienne race et nourrie avec 50 % de foin sauvage, ce fromage s’avère plus que divin. Fondée en 1998 par la famille Arseneau et située à Havre aux Maisons, cette fromagerie produit plus de 22 500 meules annuellement. Au fil des saisons, ces fromages ont acquis leurs lettres de noblesse. Tout un délice que Le-Pied-de-Vent au goût de noisette, serti d’une délicate note saline, ainsi que son acolyte la Tomme des Demoiselles, finement savoureux. Tous deux sont disponibles dans de nombreuses épiceries et boutiques gourmandes au Québec.

www.fromageriedupieddevent.com

Fumoir d’Antan

À quelques mètres de la Fromagerie, se niche le Fumoir d’Antan dont la première boucanerie remonte à 1870. Celui-ci fournissait du hareng fumé aux Antillais, à défaut de l’Europe lors des deux Grandes Guerres mondiales. Une visite à l’Économusée relate le savoir-faire des différentes étapes du boucanage transmises depuis quatre générations par la famille Arsenau. Même si le nombre de harengs a connu une baisse due à la gourmandise des phoques, la production de ce poisson fumé ou mariné s’élève aujourd’hui à plus de 13 000 kg annuellement.

www.fumoirdantan.com

Domaine des Salanges

Depuis plus de 11 ans, le rêve de son père a pris forme dans sa propre réalité. Après un passage au Jardin de Métis et un stage à Beaune en Bourgogne pendant un an, Laurence-Olivier Brossard est devenu producteur de vin au Domaine des Salanges. 

D’emblée loufoque, ce projet vinicole s’est métamorphosé en une entreprise familiale dont les parents et les deux sœurs Brossard assument la bonne gestion. Au cœur d’un vallon situé à Bassin et à l’abri des intempéries, Laurence-Olivier a marqué ses débuts en plantant 8000 plants sur quatre hectares. Tout un pari où la brume et le sel auraient pu être menaçants pour la culture du raisin. Bien au contraire, puisque ces deux éléments s’avèrent protecteurs de la santé des raisins et contribuent à leur conférer un goût particulièrement unique. Téméraire et très investi écologiquement, Laurence-Olivier a instauré un système de panneaux solaires pour être auto-suffisant énergiquement, tout en s’adonnant à la culture d’orties et de prêles avec épandage de bicarbonate entre les rangs de vignes afin de lutter contre les parasites. Cette année, le Muscat de Bellechasse célèbre son premier millésime. Quant au rosé et au rouge, ils sont issus du baltica, un hybride originaire de Lettonie. Bien que les îles enregistrent un mois de moins de chaleur que le sud du Québec, la récolte commence début octobre. Les écarts de température confèrent au vin rouge (sans filtration) un goût fin de porto avec des notes de noyaux de cerise enveloppées de légers tanins. Notable réussite sur un territoire situé en pleine mer et surtout redoutable quant aux conditions climatiques. Durant la belle saison, les portes du domaine sont ouvertes au public pour la dégustation. 

www.domainedessalanges.com

Voir vidéo avec Laurence-Olivier Brossard, producteur de vin à Bassin

Brasserie À l’Abri de la Tempête

Sur le territoire de l’Étang du Nord, des micro brasseries élaborent plus de 27 bières artisanales, chacune ayant ses propres caractéristiques. Ici, dans les îles, rien n’est laissé au hasard. «Tout se récupère», souligne Élise Cornellier Bernier, chef brasseure à l’Abri de la Tempête. Ainsi la bière Palabre Grand Cru est élaborée à partir des rafles des vins du Domaine les Salanges et d’eau de mer. Belle découverte où le goût de fruits et de notes salines, épicées et imbues de fraîcheur est inusité pour une bière. Vraiment délicieuse! Et surtout originale. La Palabre Gourmande aux 2 canneberges est produite à partir de pulpe de canneberges récupérée de confitures de la boutique Gourmand de nature. Et ainsi de suite, on découvre les différentes cuvées de bière racées, comme L’Écume 14, bière extra-forte qui souligne les 14 ans d’existence de cette brasserie festive. Le pub et son menu des îles ainsi que la boutique et sa salle d’interprétation sont ouvertes pendant toute l’année, mais les horaires varient selon les saisons. 

www.alabriedelatempete.com

Voir vidéo avec Élise Cornellier Bernier, chef brasseure à l’Abri de la Tempête

Au menu des restaurants, on peut déguster une panoplie de poissons et de fruits de mer apprêtés selon des recettes locales, ou l’on peut se les procurer dans les poissonneries. Les boutiques artisanales offrent confitures, miel, huiles aromatisées, pains et pâtisseries, boissons locales, viande et charcuterie du pays. Vous trouverez les détails de ces informations dans le Guide touristique officiel. (Voir ci-après).

L’accès aux Îles peut s’effectuer par avion ou alors en voiture par traversier à partir de l’Île du Prince-Édouard. Cependant le plus spectaculaire des voyages est la croisière offerte par CTMA Vacancier du mois de juin à septembre, au départ de Montréal. Ce circuit de sept jours permet de découvrir les paysages grandioses du fleuve Saint-Laurent avec escales en Gaspésie, sur la Côte Nord et dans le Vieux Québec selon les itinéraires. Voiture, moto et bicyclette sont bienvenus à bord. Il s’avère toujours préférable de réserver quelques mois d’avance, car cette croisière aux thématiques diverses est très en demande pendant la belle saison.

www.croisieresctma.ca

Pour réserver un hébergement, consulter la liste de restaurants, faire un choix d’activités, organiser un itinéraire ou recevoir gratuitement le guide touristique officiel, consulter le site 

www.tourismeilesdelamadeleine.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article suivant

Aussi à lire


Service à  la clientèle
+1 514 331-0661

Vino Média
1600, Henri-Bourassa O.
bureau 405
Montréal (Québec)
H3M 3E2
T   +1 514 331-0661
F   +1 514 331-8821


Publicité
REP Communication inc.
1623, De Maricourt
Montréal (Québec)
H4E 1V6
Tél.: 514 762-1667

Lise Flamand, poste 235

CONCOURS

avec V&V c'est gagnant-gagnant





Ce mois-ci, l'éditeur de votre magazine Vins et Vignobles
vous offre la chance de gagner un
abonnement de 2 ans ou de 8 numéros
incluant le guide pratique La Sélection V&V.
Le tout d'une valeur de 72$ (plus taxes) !

Participez!