Un nouveau gin québécois à la SAQ


11 novembre 2019


       

Copier/Coller le code suivant à l'endroit voulu

Vous êtes sur le point d'acheminer cet article à un ami :
Un nouveau gin québécois à la SAQ

 Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.


  

Un nouveau gin québécois à la SAQ : Vice & Vertu Distilleries lance le Gin Be Dirty

Un an après son confrère le Be Origin, la distillerie Vice & Vertu située à St-Augustin lance le Be Dirty, un American dry gin d’une pureté exemplaire pour vos parfaits martini.

Qu’est-ce qui arrive quand on mélange un docteur, fan d’alchimie et un peu d’alcool. Pour Franck Sergerie, l’idée de partir une distillerie est venue d’un amour pour la chimie. Artisanale et originale, la marque a su faire sa place en quelques années seulement, par la qualité et la beauté de ses produits.

Équipée du nec plus ultra, la distillerie est tellement proche de ses créations qu’ils ont même nommé leur matériel. Ève, un magnifique alambic en cuivre, possède deux colonnes de rectification à 10 plaques pour la production de vodka et une colonne de 4 plaques pour la production de whisky. Toutefois, c’est Viktor qui est dédié au gin, 900 litres en cuivre permettant de produire 1 000 bouteilles par jour.

London Dry Gin VS American Dry Gin

Tous les produits de Vice & Vertu sont issus d’une double ou triple distillation, les distinguant nettement des gins non-distillés dit «compound gins». L’un d’eux, le Be Origin est fait d’une base de London Gin, le second, le Be Dirty est un American Dry Gin. Quelle est la différence?

Pour qu'un gin s'appelle London Dry Gin, le spiritueux de base doit être distillé en un alcool totalement neutre à 96 % d'ABV, doit ajouter tous les arômes par distillation en présence de « matières végétales naturelles » et ne rien ajouter après la distillation, sauf de l'eau et une quantité insignifiante de sucre. Les arômes prennent le dessus.

Le style American Dry gin a commencé à être utilisé au début des années 2000. Il décrit un certain nombre de gins modernes qui ont repoussé les limites et qui repose sur la domination presque totale du genévrier. Ce mouvement a été mené par quelques distilleries artisanales aux États-Unis qui se sont donné les moyens d’expérimenter.

Article suivant

Aussi à lire


Service à  la clientèle
Agence Oz
1716, rue Montarville
Saint-Bruno (Québec)
J3V 3V1
T   +1 514 766-1030


Publicité
REP Communication inc.
1623, De Maricourt
Montréal (Québec)
H4E 1V6
Tél.: 514 762-1667

Lise Flamand, poste 235